Skip to content
Unité prothétique

Préserver l’autonomie fonctionnelle

Le CHSLD des Patriotes dispose d’une unité prothétique destinée aux résidents atteints de démence et démontrant le même type de pertes cognitives. Rassemblés au sein d’une même unité, les résidents peuvent ainsi être pris plus facilement en charge par les préposés. De plus, cette structure de regroupement facilite la réponse aux besoins partagés par ces résidents.

Unité prothétique pour les personnes souffrant de démence, tant en hébergement public que privé

Le CHSLD des Patriotes dispose d’une unité prothétique destinée aux résidents atteints de démence et démontrant le même type de pertes cognitives. Rassemblés au sein d’une même unité, les résidents peuvent ainsi être pris plus facilement en charge par les préposés. De plus, cette structure de regroupement facilite la réponse aux besoins partagés par ces résidents.

Dans cette unité prothétique, nous misons sur la préservation de l’autonomie fonctionnelle des résidents. Voilà pourquoi nous adaptons le cadre physique, le mode de communication, les services et les activités quotidiennes aux besoins, mais aussi aux capacités et aux habitudes de vie de chaque résident.

Afin de répondre aux besoins propres aux personnes atteintes de démence et qui démontrent une errance invasive ou intrusive, nous mettons en place des processus adaptés à leur condition. Ainsi, tout le personnel de l’unité intervient en respectant le rythme de chacun, à l’aide d’une routine de vie flexible et individualisée.

Les résidents sont libres de se déplacer dans l’ensemble de l’unité. Plusieurs comportements font partie du quotidien de cette unité prothétique, tels que : se coucher dans le lit d’une autre personne, bouger les objets des autres, « fouiller » à droite et à gauche. En les rassemblant dans un environnement commun, il devient plus facile de les accompagner et de les encadrer dans le respect de chacun.

Les résidents de l’unité prothétique peuvent avoir des comportements modulés selon les stimulations ou l’énergie de leur environnement. Pour leur bien-être et celui du personnel, nous veillons à maintenir un milieu calme et apaisant. La conception de l’unité a été pensée pour favoriser cet espace de sérénité et permettre à nos résidents de trouver une certaine quiétude.

Dans cette unité, les repas sont servis comme à la maison, un plat à la fois, plutôt que sur un plateau. Les résidents mangent donc tous ensemble tant pour le dîner que pour le souper. En ce qui concerne le déjeuner, cela dépend de l’heure de réveil de chaque personne.

Enfin, l’unité dispose d’un micro-milieu de vie qui favorise la quiétude des résidents, dont une cour intérieure privée, une salle à manger et une salle familiale distinctes et aménagées spécifiquement pour eux.

L’unité prothétique comprend : 

  • 12 chambres
  • Infirmière-chef, infirmière auxiliaire
  • 1 éducatrice spécialisée
  • 1 salle de bain sensorielle
  • Des préposés aux bénéficiaires 24/24, 7 jours par semaine

Critères d’admissibilité :

L’unité prothétique comprend 12 chambres. Afin d’y être admis, il faut répondre à différents critères d’admissibilité :

  • Diagnostic de démence irréversible présentant des troubles de comportements et, parfois, des troubles psychologiques de démence contrôlables ayant besoin d’un entourage calme;
  • Démonstration de comportements d’errance tels que : l’errance intrusive, la fouille, la fugue, la désorientation;
  • Perte de la notion d’espace;
  • Acceptation de l’approche prothétique par la famille.

Dès qu’un résident ne répond plus à l’un des critères d’admissibilité présentés ci-dessus, il sera dirigé vers une unité de vie régulière de notre CHSLD.